En attendant le dégel.

Cette année, les conditions de glace sont exceptionnelles. La banquise autour de l’île n’a toujours pas débâclé, et la probabilité qu’une tempête ou qu’une houle permettant de disloquer l’épaisse couche de glace arrive, est faible. La deuxième rotation de l’Astrolabe est finie, et tous les déchargements ont du se faire en hélicoptère car le navire ne peut pas s’approcher à moins de 20 milles de la station.

Mais, pas de méprise cela n’est absolument pas un argument en faveur des climato-septiques qui préférèrent fermer les yeux devant le réchauffement terrestre. L’absence de débâcle cette année est due au manque de protection qu’offrait jusqu’à présent le glacier Mertz. En 2010, un énorme morceau de glace s’est détaché de ce glacier à environ 150km à l’Est de la station. Cette langue de glace longue de plusieurs dizaines de kilomètres protégeait notre base des morceaux de banquise dérivants autour du continent. Le pack se déplace maintenant jusqu’à l’île des Pétrels englaçant complètement la zone.

banquise

Croisière aérienne

Cela peut vous sembler commun de voir passer un avion dans le ciel mais pour une résidente à DDU, ce n’est pas banal !
Une compagnie australienne propose à ses compatriotes un survol du pôle Sud en avion de ligne (moyennant forte finance, bien sûr)…
En passant, le 747 a survolé la base deux fois dans chaque sens sûrement pour permettre à tous les touristes de voir un petit point noir sur du blanc.
Cela me laisse songeuse…

crois