Banquise vs GO

La banquise travaille pendant le we. Grâce à une houle de NW au large de la Terre Adélie, la polynie a perdu environ 13km de glace.

adelie_terra_20141129

Bord_Banquise

Pour ce qui est du GO : tout ce qui a été déchargé de l’Astrolabe est maintenant dans les cuves qui partiront en raid pour Concordia vers le 20 décembre.

Photo choc !

La nature antarctique n’est pas tendre, c’est chose dite et vue !

2014-11-26-thumb

Déjeuner d’Océanite de Wilson pour ce Skua ! Et il n’a pas pris le temps de mâcher !

IMG_4054

Et œuf brouillé d’Adélie pour celui-ci !

Le 20 000ème lâcher de ballon météo

Ce dimanche a eu lieu un lâcher de ballon météorologique un peu spécial.

C’est le 20 000ème depuis l’arrivée de Météo France à Dumont d’Urville (ballons quotidiens et ballons ozones compris).

NB : des lâchers de ballons météo avaient déjà lieu lors du premier hivernage à la base Marret en 1952.

Gasoil Newspaper

L’Astrolabe est reparti. Nous sommes beaucoup à ne pas l’avoir vu de toutes manières !

Tout le gasoil a été déchargé dans des grandes bâches souples sur la banquise pour ensuite être acheminées (tractées par des Kassbohrer, véhicules à chenilles) jusqu’à la base de Prud’Homme.

Il s’agit de ravitailler la station Concordia à l’intérieur du continent par un raid terrestre qui partira en décembre.

Manchot à roulettes

Cet été, un intrus vient se faufiler parmi les manchots.

Voici un extrait du Monde Science du 6 novembre 2014 :

 » Un robot chez les manchots

ChickRobot (1)

Frederique Olivier/John Downer Productions

Le petit manchot empereur ci-dessus n’est pas effrayé par le robot surmonté d’une peluche qui s’immisce dans sa colonie. Ce rover camouflé, mis au point par Yvon Le Maho (Institut pluridisciplinaire Hubert-Curien, Strasbourg) et ses collègues, est équipé d’un lecteur RFID (sans contact) qui permet de lire des étiquettes d’identification des oiseaux. L’engin a l’avantage, par rapport à un opérateur humain, de ne pas les stresser et de permettre la collecte de données non biaisées, expliquent les chercheurs dans Nature Methods du 2 novembre. »

R0 bis

Pour un 11 novembre, ce fut plutôt actif. Le deuxième avion de R0 est arrivé et reparti vers Dôme C.

Et mon remplaçant est arrivé !

R0

Nous y sommes, le huit-clos est rompu, l’avion et l’Astrolabe sont arrivés. Le ballet des hélicoptères a commencé nous apportant, fruits et légumes frais, courriers, nouveaux hivernants et campagnards d’été. C’est un gros changement pour tous les hivernants mais un gros changement plein de belles surprises !

Le défi maintenant va être le déchargement de gasoil pour ravitailler la station, Prud’homme, le raid et Concordia. Le feuilleton ne fait que commencer !