Station Dumont d’Urville

          L’Etat français possède des Territoires d’outre-mer appelés TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises). Dans ces régions polaires, l’IPEV  (Institut polaire français Paul Émile Victor) mène des recherches scientifiques dans des domaines aussi variés que la glaciologie, la géophysique, l’astronomie, des études sur l’atmosphère et le climat …

 

La station de Dumont D’Urville* est une des bases scientifiques de l’IPEV. Située en Terre Adélie*, sur une petite île du continent Antarctique, l’Ile des Pétrels, à la position

φ : 66°40′S – G : 140°01′E

antactiqueSource : Frédéric REMY, LEGOS Réalisation J-P. Humblot / IPEV

 

* Qui était Dumont d’Urville ? * Pourquoi la Terre Adélie ?

Extrait de l’article de l’Encyclopédie Universalis

Jules Sébastien DUMONT D’URVILLE(1790-1842) est un navigateur français entré dans la marine en 1807 [...] Ce sont deux grands voyages dans le Pacifique qui assurent sa réputation. Le premier, de 1826 à 1829, à bord de la Coquille rebaptisée l’Astrolabe, lui permet de retrouver, en 1828, les traces du naufrage de Lapérouse à partir de renseignements fournis par le capitaine anglais Peter Dillon ; lors du second, de 1837 à 1840, avec l’Astrolabe et la Zélée, il découvre une partie de l’Antarctique qu’il nomme terre Adélie en hommage à sa femme Adèle (janvier 1840). Le bilan scientifique de ces deux expéditions est considérable, notamment en ce qui concerne la cartographie, l’ethnographie et l’histoire naturelle de l’Océanie [...]

Jean-Marcel CHAMPION